La Démarche : 3 Disciplines

Pour le projet Cop28.fr, les étudiant·es ont analysé les discours des acteurs de la controverse au présent, ont sondé les imaginaires passés qui sous-tendent ces positions, et ont projeté certains de ces arguments dans le futur, pour donner à voir et à débattre, leurs conséquences potentielles. Cette approche est la base du cours Controverse Contemporaines.

Pourquoi ce cours ?

Développer un regard critique sur l'état d'une société en train de se faire est une compétence primordiale aux acteurs du changement (que l’on nomme cela “innovation”, “mobilisation”, ou “décision politique”, etc.). Le défi et l'enjeu sont grand, mais comment prendre du recul sur un tissu socio-technique quand on lui appartient, tel un poisson dans un bocal (disait Marshall McLuhan) ?

cop28def.png
Logos_HD-13.png

Développer un regard critique sur l'état d'une société en train de se faire est une compétence primordiale aux acteurs du changement (que l’on nomme cela “innovation”, “mobilisation”, ou “décision politique”, etc.). Le défi et l'enjeu sont grand, mais comment prendre du recul sur un tissu socio-technique quand on lui appartient, tel un poisson dans un bocal (disait Marshall McLuhan) ?

 

Via trois disciplines et grâce à une démarche inédite, les étudiant.e.s du cours “Controverses Contemporaines” du master ITN de l'EMI/ Sciences Po deviennent des analystes de controverses. Trois outils de distanciation sont donc employés. Ils permettent de construire sur différentes temporalités (passé, présent, futur), et 3 méthodes complémentaires : théorie des imaginaires, cartographie numérique des controverses et design fiction.

 

L’objectif de cette interdisciplinarité ? Ces trois démarches complémentaires offrent une boîte à outils originale, sans précédent, dont les instruments permettent de décrypter les rouages de la controverse, de la situer sur le long terme et de la projeter dans l’avenir. Ainsi, les facettes de cette dernière sont dépliées au présent tout en tenant compte des angles morts et des strates de représentations sédimentées dans les discours des acteurs.

 

Le matériel livré par les étudiant.e.s permet alors à autrui de transformer les polémiques en controverses et les impensés en enjeux de société, pour une réflexion critique et un débat pertinent.

Ce cours vise à faire comprendre la complexité du travail d’analyse d’une controverse, qui consiste à être capable de s’informer, de prendre en considération les voix des différents acteurs, sans se faire l’écho de sa propre opinion.

 


 

Il s’ouvre avec trois questions :

  • Et si l'exploration des imaginaires sociétaux permettait de comprendre les origines d'une controverse ? 

  • Et si la cartographie numérique des discours pouvait saisir sa complexité ?

 

  • Et si le design fiction offrait la possibilité d'échapper aux débats stériles ?

Modélisation de schémas comportementaux

‍La cartographie numérique permet de repérer les motifs argumentatifs récurrents en lien avec une problématique, pour ensuite les modéliser à grande échelle. Elle permet notamment de mettre en évidence la récurrence de ces modèles et d’en expliquer les raisons à travers une ou plusieurs cartes. Dans le cadre de notre controverse, la cartographie numérique nous a permis de nous renseigner sur l’état d’esprit des acteurs de l’alimentation (consommateurs, producteurs…) ainsi que leurs habitudes.

 

‍Histoire et représentations

‍La théorie des imaginaires, quant à elle, s’interroge sur la représentation dans l’histoire d’un thème précis, à travers des symboles, des images ou des récits. En explorant les différentes conceptions offertes au fil des ères, elle retrace ces représentations à travers une modélisation graphique ou biographique. Dans le cadre de notre controverse, la théorie des imaginaires nous a permis d’analyser le rapport à l’alimentation de diverses époques et cultures, pour mieux comprendre les débats contemporains.

 

‍Retour vers le futur

‍Le design fiction, à l’image de la science-fiction, permet de visualiser un futur, proche ou lointain, où une solution innovante est mise en place pour répondre à un problème actuel. Il ne s’agit pas seulement de raconter une histoire, mais de poser un cadre futuristique réaliste et une solution assez controversée pour susciter des débats. Dans le cadre de notre controverse, le design fiction nous a permis de remettre en question les acquis actuels de l’alimentation et de l’écologie, afin de faire réfléchir notre audience sur leur durabilité.

 

Fondé en Septembre 2018, le cours “Controverses contemporaines” est coordonné par Max Mollon, Jean-François Lucas et Orélie Desfriches Doria en 2021 (et incluait Stéphanie Coiffier à la place de J-F Lucas en 2018-2020).

Logos_HD-14.png

En savoir plus :